Vous êtes ici : Accueil > 07 Souvenirs... Souvenirs... > 077 - Année 2014-2015 > 0773 - Cycle 3 > SOUHAITS ET SOUVENIRS
Publié : 10 janvier 2015

SOUHAITS ET SOUVENIRS

Quand je ferme les yeux, je me vois chanter à la télé.
Quand je ferme les yeux, je sens les champignons.
Quand je ferme les yeux, j’entends mon frère jouer en faisant des bruits, dans sa chambre. RYAN


Quand je ferme les yeux, j’entends une guitare au spectacle de Limay.
Quand je ferme les yeux, je vois un papillon sur une fleur rose.
Quand je ferme les yeux, je sens le poulet rôti de ma maman. INES


Quand je ferme les yeux, je sens le blé dans les champs.
Quand je ferme les yeux, j’entends les tracteurs passer sur la route.
Quand je ferme les yeux, je vois les fleurs autour de la maison de ma mamie et de mon papi. APOLLYNE


Quand je ferme les yeux, j’entends les rouges-gorges qui chantonnent dans un chêne.
Quand je ferme les yeux, je sens l’odeur du citron que j’ai goûté en vacances.
Quand je ferme les yeux, je vois la piscine de ma tata que je ne vois pas souvent. LORANE


Quand je ferme les yeux, je sens les arômes de la forêt.
Quand je ferme les yeux, je vois mes copains jouer au basket dans la rue.
Quand je ferme les yeux, j’entends la musique du camion du marchand de glaces. MOUSSA


Quand je ferme les yeux, je vois mes premiers pas sur le parquet.
Quand je ferme les yeux, je sens le parfum framboise-vanille de ma maman.
Quand je ferme les yeux, j’entends ma sœur, mon frère, ma mère, mon père, me souhaiter : « Joyeux anniversaire ! » KAÏNA


Quand je ferme les yeux, j’entends les vagues de la mer.
Quand je ferme les yeux, je sens l’odeur de la tarte aux pommes que maman a préparé hier pour le goûter.
Quand je ferme les yeux, je vois le joli jardin de mamie. MELISSA


Quand je ferme les yeux, je sens l’odeur du champ de lavande en vacances.
Quand je ferme les yeux, j’entends le facteur distribuer les courriers de la rue.
Quand je ferme les yeux, je vois les manèges tourner en ville. ASSIA


Quand je ferme les yeux, je vois ma compétition de judo que j’ai gagnée.
Quand je ferme les yeux, je sens ma mère se mettre du parfum.
Quand je ferme les yeux, j’entends ma sœur qui chante. AGATHE