Vous êtes ici : Accueil > 07 Souvenirs... Souvenirs... > 071 - Année 2008-2009 > 0713 - Cycle 3 > Les anciennes carrières de Limay
Publié : 9 janvier 2009

Les anciennes carrières de Limay

Le lundi 15 décembre 2008, nous nous sommes rendus dans les anciennes carrières de Limay pour notre première sortie "biodiversité". Voici le récit de deux élèves de la classe :

 

Première sortie dans les anciennes carrières

 

A une heure et demie, on est parti de l’école, on est monté jusqu’aux carrières de Limay. Quand on est arrivé, on a rencontré Christophe un animateur de la LPO (ligue protectrice des oiseaux). Puis il nous a dit de ne pas crier ni effacer les empreintes d’animaux. On a fait un jeu : chacun notre tour, on s’est passé la balle, on devait dire "je m’appelle Sébastien ; dans la nature, j’aime les poissons." On a marché et Christophe nous a donné un sac plastique et nous a dit de chercher un animal vivant, un animal non-vivant, un végétal, un élément naturel, un élément non-naturel et un polluant. Puis on a cherché des fossiles, on a vu des traces de lapin et de renard. Ensuite on est redescendu, on a vu des chardons et les oiseaux qui mangent les graines s’appellent les chardonnerets. Après on a fait une affiche des règles de la nature, on a tous signé la feuille et on est redescendu. J’avais très froid.

Sébastien

 

 

 

Nous sommes partis aux carrières de Limay. On a connu un monsieur qui s’appelle Christophe qui fait parti de la LPO (ligue protectrice des oiseaux). Ensuite on a fait un petit jeu : quand il nous lançait la balle, on devait dire notre prénom et un animal qu’on aimait bien. Puis on est parti visiter les carrières. Christophe nous a fait faire une petite recherche, il nous a donné un sachet et on devait trouver un élément naturel, un élément non-naturel, une chose vivante et une chose non-vivante. Puis on devait trouver des fossiles. On s’est promené et on a vu des traces de sanglier. On a vu des chardons ; et on est retourné au point de départ. On a copié sur une grande feuille ce qu’on devait faire, ce qu’on ne devait pas faire aux carrières.Et on s’est mis en file indienne pour signer la feuille. Puis on est reparti.

Solène